Recevabilité des preuves par SMS dans une affaire de divorce

Bien que l’Illinois soit un État de divorce sans faute, les preuves par SMS peuvent être utilisées dans une procédure de divorce si elles sont pertinentes pour la garde des enfants ou des questions financières. De plus, une menace de préjudice à l’encontre d’une partie par le biais d’une messagerie test ou d’un harcèlement incessant par messagerie texte peut être utilisée comme preuve dans le dépôt d’une ordonnance de non-communication.

Bien que les informations stockées électroniquement telles que les messages texte puissent être abondantes et obtenues par découverte, l’admissibilité de la preuve électronique dépend d’un certain nombre de facteurs de preuve tels que:

Pertinence – La preuve par message texte doit être pertinente à l’instance. Est-ce que cela prouve ou réfute l’un des éléments juridiques d’une affaire? Par exemple, un message texte d’un conjoint quelque chose du genre “vous ne reverrez plus jamais vos enfants!”dans une bataille de garde d’enfants contestée peut s’avérer pertinente pour déterminer le temps parental et la responsabilité parentale, en indiquant clairement que l’aliénation parentale – quelqu’un qui essaie activement d’empêcher ses enfants d’avoir une relation avec l’autre parent – aura des conséquences.

De même, si des textes révèlent à quel point votre conjoint et l’autre homme ou femme ont bénéficié d’un voyage clandestin à Paris ou d’expressions de reconnaissance pour un cadeau coûteux, les textes peuvent être la preuve d’actifs conjugaux dissipés pertinents au partage des biens matrimoniaux et de la dette lors d’un divorce.

Authenticité – L’authentification des communications par SMS peut s’avérer être l’un des plus grands défis de la recevabilité. Il doit y avoir suffisamment de faits pour persuader le tribunal que la preuve a été créée par la personne qui l’aurait créée. Le numéro de téléphone identifie-t-il de qui les messages texte sont reçus? À quel numéro de téléphone les messages ont-ils été reçus? Les personnes connectées aux numéros de téléphone peuvent-elles être identifiées ? L’heure et la date d’envoi et de réception des messages texte peuvent-elles être identifiées et où se trouvait l’expéditeur au moment où ses messages auraient été envoyés? Ces questions et d’autres auxquelles il faut répondre pour authentifier les communications par SMS.

Ouï-dire – Tout comme les enfants qui jouent au jeu téléphonique, quelque chose répété encore et encore prend une vie propre; le message original peut être perdu dans la traduction. Il s’ensuit que les informations reçues d’autres personnes “, a-t-il-dit-elle-dit “, qui ne peuvent être suffisamment étayées sont des ouï-dire, un cousin proche de la rumeur.

La valeur probante est une preuve suffisamment utile pour prouver quelque chose dans une affaire et ne porte donc pas inutilement préjudice à l’esprit du tribunal. Un exemple de valeur probante le dit ainsi: Dans un procès pour meurtre, le fait qu’un accusé se soit disputé avec son voisin une fois (sans rapport avec le crime) n’a aucune valeur probante car il ne fournit aucune information pertinente à l’affaire en cours (à moins que le différend ne soit avec la victime du crime) et permettre aux jurés d’entendre parler d’une bagarre sans rapport pourrait nuire au tribunal contre un accusé maintenant apparemment agressif. Dans le même ordre d’idées, lors de l’examen d’une affaire de divorce, fournir des messages texte de votre conjoint échangeant de doux riens dans une affaire extra-conjugale peut n’avoir aucune valeur probante pour prouver qu’ils sont moins dignes de la garde des enfants et peut susciter un sentiment préjudiciable contre la partie infidèle.

Les Messages Texte Sont-ils des Preuves admissibles dans un divorce?

Les messages texte peuvent être incriminants ou potentiellement préjudiciables à votre cas de divorce, ou l’inverse, selon qui a dit quoi. Garder toutes les communications textuelles entre vous et votre futur ex-conjoint au strict minimum et limiter ce que vous dites dans vos messages texte aux amis et aux membres de la famille est une bonne pratique si vous envisagez de divorcer. La question de savoir si les messages texte sont admissibles au tribunal de la famille doit être discutée avec un avocat expérimenté en droit de la famille.

Si vous avez des questions concernant le divorce et l’admissibilité des messages texte, des médias sociaux ou d’autres messages électroniques, contactez les bureaux du droit de la famille de Libertyville de Ronald L. Bell& Associe une assistance immédiate au 847-495-6000.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.