Calculateur de Coûts d’arbitrage CCI Complet

Contrairement au calculateur de coûts d’arbitrage CCI officiel, un outil faisant autorité pour calculer les frais administratifs et les frais d’arbitrage estimés pour les arbitrages CCI, cet outil en ligne calcule les mêmes frais administratifs et d’arbitrage sur la base des Barèmes CCI des Frais Administratifs et des Frais d’arbitrage en vigueur au 1er janvier 2021, pour les procédures CCI accélérées ou ordinaires, tout en estimant automatiquement les autres coûts d’arbitrage CCI, y compris les frais juridiques, honoraires d’experts et frais anticipés de témoin, de gestion et autres frais de partie, depuis le dépôt d’une demande d’arbitrage jusqu’au prononcé d’une Sentence finale.

Ceci est utile, car la majorité des frais d’arbitrage CCI ne concernent pas les frais administratifs et d’arbitrage, mais plutôt les frais des parties, y compris en particulier les frais juridiques, suivis des frais d’experts. Comme indiqué dans la publication 843 de la CCI, historiquement, les dépenses administratives moyennes de la CCI ne représentent que 2% du coût par arbitrage CCI et les honoraires et dépenses des arbitres représentent environ 16% des coûts totaux des parties. Le coût de l’arbitrage international peut diminuer, cependant, avec l’augmentation des cabinets d’avocats d’arbitrage boutique facturant des frais juridiques plus compétitifs.

Ce calculateur de coûts CCI est basé sur les Barèmes CCI des Frais Administratifs et des Honoraires des Arbitres en vigueur au 1er janvier 2021, disponibles en Annexe III du Règlement d’arbitrage CCI 2021. Les hypothèses formulées sont décrites ci-dessous.

Convertir une devise en USD Ce calculateur ne fournit qu’une estimation. Les personnes ou entités désirant une estimation des coûts fermes peuvent contacter le cabinet d’avocats boutique d’arbitrage Aceris Law LLC.

Les hypothèses sous-jacentes suivantes sont utilisées dans le calculateur de coûts d’arbitrage CCI:

  • Les coûts de la CCI et du Tribunal arbitral sont basés sur les Barèmes CCI des Frais administratifs et des Honoraires de l’Arbitre en vigueur au 1er janvier 2021. Les résultats doivent être identiques au calculateur de coût ICC officiel.
  • Les frais juridiques moyens varient de 50 USD par heure (très bas) à 600 USD par heure (élevé). La plupart des cabinets d’avocats factureront beaucoup plus de 50 USD par heure et les frais juridiques sont le coût principal de l’arbitrage international.
  • L’arbitrage CCI moyen nécessite entre 1 000 et 5 000 heures de travail, en fonction de sa complexité. En cas de doute, entrez 2 000 heures pour le montant moyen du travail juridique par arbitrage.
  • Les calculs sont étayés par la publication 843 de la CPI, constatant que 82% des coûts des procédures de la CPI concernent les frais juridiques, les honoraires d’experts et les frais de témoins.
  • Dans les affaires de faible complexité (moins de 2 000 heures de travail juridique) et les affaires avec de petits montants en litige (moins de 2 000 000 USD), il est supposé qu’aucun expert quantique ou juridique n’est requis. Ce n’est peut-être pas toujours le cas.
  • Les honoraires des experts sont estimés sur la base du ratio des honoraires juridiques externes aux honoraires des experts indiqué dans l’enquête CIArb sur les coûts de l’arbitrage international (2011). Les frais réels varieront toutefois.
  • Les coûts anticipés des témoins, de la gestion et d’autres coûts externes sont basés sur le rapport entre les frais juridiques et ces coûts dans l’Enquête sur les coûts de l’arbitrage international de la CIArb (2011).
  • La TVA est exclue et peut être ou non applicable.
  • Chaque partie est supposée payer les frais administratifs de la CPI et les frais du Tribunal à parts égales. Si un Défendeur refuse de payer, cependant, ses demandes reconventionnelles ne seront pas entendues, mais le Demandeur devra supporter les frais du Défendeur (qui peuvent ensuite être réclamés dans la sentence sur les frais à la fin de l’arbitrage).
  • Il convient de rappeler qu’une partie gagnante peut se voir rembourser la totalité ou une partie importante de ses frais de justice par la partie perdante dans la sentence arbitrale finale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.